Hôpital privé avec bloc opératoire
Examen diagnostic

Échographie scrotale

Qu’est-ce que l’échographie scrotale ?

L’échographie scrotale, aussi connue comme l’échographie testiculaire, est un examen d’imagerie médicale réalisé chez les hommes. Cette technique permet de visualiser le scrotum et son contenu, c’est-à-dire les testicules et les épididymes. L’échographie scrotale permet d’approfondir un diagnostic et de valider la présence ou l’absence d’une maladie.

Le scrotum contient :

  • Les testicules, qui sont les organes permettant la production des spermatozoïdes et de la testostérone.
  • Les épididymes, qui sont de longs canaux repliés sur eux-mêmes, accolés à la surface supérieure des testicules et qui servent à la maturation et au transport des spermatozoïdes vers le canal déférent, rejoignant la prostate.
  • Un liquide spécifique, présent naturellement en faible quantité, dans lequel baignent les testicules et les épididymes.
Comment se déroule une échographie scrotale?
L'examen dure en général moins de 30 minutes.

Le patient est étendu sur le dos.

Un gel est appliqué directement sur le scrotum.

Dr marois pose délicatement la sonde d'échographie sur la peau et la déplace afin d'obtenir différentes vues du scrotum et des testicules. Les images apparaissent en temps réel sur un écran.

L'image échographique est immédiatement visible sur un écran qui ressemble à un écran d'ordinateur ou de télévision. Le médecin surveille l'écran pendant l'examen et capte des images représentatives à des fins d'enregistrement.

Le patient doit rester parfaitement immobile afin que les images obtenues soient claires.

La sonde permet aussi de visualiser le système circulatoire. C'est pourquoi la sonde peut parfois être couplée à un doppler, un outil permettant de mesurer le flux sanguin.
Quelle est la préparation nécessaire?
Aucune préparation particulière n'est nécessaire, si ce n'est porter des vêtements amples et confortables.
Quels sont les inconvénients de cet examen?
Il existe peu d'inconvénients à cet examen. Utilisant des ultrasons sans effet nocif, l'échographie scrotale n'est ni agressive ni douloureuse. Chez les patients ayant un scrotum très sensible, certains inconforts peuvent néanmoins se faire ressentir lors de la mobilisation de la sonde.
Dans quels cas est-elle pratiquée?
D'une manière générale, cet examen complémentaire est mis en place lorsque :
  • Un patient a subi un traumatisme dans la région du scrotum.
  • Un patient présente une enflure au niveau du scrotum.
  • Un patient ressent des douleurs au niveau du scrotum.
  • Une masse suspecte, comme une tumeur, a été décelée par le médecin.
Elle permet généralement de valider un diagnostic comme une spermatocele (faire le lien a cet page) ou une hydrocele (lien vers cette page)

Quels sont les traitements liés à une échographie scrotale?

    Demande de rendez-vous

    Joindre un fichier