Traitements et chirurgies

Vasovasostomie (vasectomie réversible ou renversement de vasectomie)

Traitements et chirurgies

Vasovasostomie (vasectomie réversible ou renversement de vasectomie)

Rendez-vous1
Durée approximative225 min

En quoi consiste la vasovasostomie

La vasovasostomie est une intervention chirurgicale qui permet de rétablir la continuité des canaux déférents sectionnés lors d’une vasectomie. Cette intervention microchirurgicale délicate a pour but de restaurer la fertilité.

Nos urologues font des vasovasostomies. Contactez-nous pour prendre un rendez-vous ou pour obtenir plus d’information.

Vasovasostomie — renversement de vasectomie

De 2 à 6 % des hommes envisagent de retrouver la fertilité après une vasectomie, bien que ce soit une méthode de contraception permanente. Elle a longtemps été considérée comme irréversible, mais ce n’est plus le cas.

Il y a 2 options, en cas de désir de grossesse après une vasectomie :

  • La vasovasostomie (renversement de vasectomie);
  • La biopsie testiculaire associée à l’injection intracytoplasmique d’un spermatozoïde (ICSI).

La vasovasostomie est la méthode la moins invasive et la moins dispendieuse pour pouvoir avoir un ou des enfants à nouveau après une vasectomie. Elle s’appuie sur des taux de succès très élevés et un taux de complications très faible par rapport aux autres techniques connues de fécondation artificielle. De plus, cette option permet non seulement une conception naturelle, mais fait aussi en sorte que les femmes n’ont pas à adhérer à un protocole hormonal.

Le délai pour une vasovasostomie dans les cliniques est de quelques semaines, selon la journée de la semaine souhaitée.

Aux Cliniques Marois, nous avons des patients qui sont devenus fertiles après 5 , 10 , 15 et 20 ans !

Veuillez noter que les vasovasostomies sont faites exclusivement en clinique privée non participante à la RAMQ. Elles ne sont donc pas remboursables par la RAMQ.

La vasovasostomie est-elle toujours possible?

La vasectomie est une opération visant à empêcher les spermatozoïdes de progresser dans le conduit (canal déférent de chaque testicule) qui les transporte jusqu’aux canaux éjaculatoires lors de l’éjaculation. Chaque canal déférent est sectionné et ligaturé. L’éjaculat ne contient donc plus de spermatozoïdes et les spermatozoïdes non utilisés dégénèrent, puis sont détruits progressivement. Cette intervention est relativement simple, rapide et avec un faible taux de complications.

Lors d’un renversement de vasectomie, la continuité de chaque extrémité des deux canaux déférents sectionnés est rétablie. Il arrive que la vasovasostomie ne soit pas possible, le plus souvent pour des raisons anatomiques. Le canal déférent doit alors être directement branché à l’épididyme (la structure palpable au-dessous des testicules où se conservent les spermatozoïdes produits dans les testicules). Il s’agit alors d’une vasoépididymostomie. Cette procédure est techniquement plus complexe.

Quels sont les facteurs d'une technique optimale pour un meilleur taux de succès?

  • Nombre de couches ou de plans de fermeture: Il est bien reconnu que le taux de succès de réparation des canaux en 3 plans (muqueuse, musculeuse et adventice) est beaucoup plus élevé qu'une réparation en 1 plan. Cela explique la longueur considérable de cette chirurgie.

  • La précision du microscope chirurgical: un bon microsope permettra un meilleur grossissement, une meilleure stabilité et un focus ajustable. Il permettra donc d'avoir une plus grande précision de l'image et des sutures aux différentes couches de fermeture. Par ailleurs, il est bien reconnu que cette chirurgie effectuée avec avec des loupes chirurgicales grossissantes est une technique désuète et sous optimale.

  • Observation du liquide différentiel par un un 2e microscope durant la chirurgie: ceci permet d'avoir une assurance que le canal n'est pas obstrué. En cas d'absence de fragments de spermatozoïdes, le canal sera sectionné plus bas, parfois même jusqu'à faire une vasoépidydimostomie.

  • Technique de renforcement et de soutien au site de réparation des canaux: afin de donner de la tension sur le site réparation et pour diminuer le risque de déhiscences de l'anastomose.

  • Compétence chirurgicale, si une vasoépidydimostomie est nécessaire: la probabilité de la réaliser augmente selon le nombre d'années de vasectomie. Cette technique est plus difficile dans certains cas, puisque l'incision doit être allongée afin d'exposer l'épididyme, en sortant une partie ou tout le testicule. Dr Marois a plus de 200 renversements à son actif avec un excellent taux de succès. Dr Gagnon est formé par Dr Goldstein à la prestigieuse Cornell University et a bénéficié du mentorat de Dr Marois.

  • Du personnel infirmier expérimenté: la chirurgie étant un travail d'équipe, le personnel qui a l'habitude d'assister à cette chirurgie sont en mesure de donner les recommandations pré et post-opératoires, de faire des suivis infirmiers appropriés, de rassurer les patients, de reconnaître des particularités nécessitant l'avis de l'urologue.

  • Connaissances d'interprétations laboratoires pour la fonction testiculaire: la fertilité de certains hommes peut diminuer avec l'âge et certaines particularités peuvent nécessiter des examens laboratoires spécifiques. Certaines interventions hormonales peuvent également être nécessaires afin d'aider la fertilité.
  • Quels sont les taux de succès d’un renversement de vasectomie?

    • Il faut clairement comprendre que la vasovasostomie tente de renverser une vasectomie qui est en principe irréversible; il n’y a pas de garantie de succès. C’est une question de chance et de probabilité.

    • Le taux de succès du renversement de vasectomie varie selon différents facteurs, dont principalement la fertilité de la partenaire, qui dépend directement de son âge. Les femmes de moins de 30 ans sont généralement beaucoup plus fertiles que les femmes plus âgées. Cependant, l’obtention d’une grossesse après un renversement de vasectomie est influencée tout autant par l’âge et le potentiel de fertilité de la partenaire. Le taux de grossesse est moins bon (14 %) chez les couples dans lesquels la femme est âgée de plus de 40 ans, il est de 56 % pour la tranche d’âge de 25 à 39 ans et de 67 % entre 20 et 24 ans.

    • Par ailleurs, le facteur déterminant chez l’homme est le temps entre la vasectomie et le renversement de vasectomie (l’intervalle de l’obstruction après une vasectomie).

    • Le taux de succès est évalué par le taux de perméabilité, soit la présence de spermatozoïdes dans l’éjaculat. Dans la littérature, le taux moyen de perméabilité après un renversement de vasectomie est d’environ 75 à 85 %. Celui-ci diffère du taux de grossesses naturelles d’environ 75 %.

    • La présence de complications qui surviennent après une vasectomie, qui génère une quantité importante de tissu cicatriciel, peut réduire les chances de succès lorsqu’on tente un renversement de vasectomie. Un traumatisme ou une infection du contenu du scrotum pourraient avoir le même effet.

    • Il se peut que le patient ne produise pas de spermatozoïdes après la chirurgie ou qu’il produise des anticorps antispermatozoïdes à la suite d’une vasectomie, ce qui peut nuire à la capacité des spermatozoïdes de voyager à travers le mucus de la femme.

    • La technique utilisée a une influence sur les taux de succès. La vasovasostomie a un meilleur taux de succès que la vasoépididymostomie. Cette procédure a un faible taux de réussite, autour de la marque de 30 à 45 %.

    • Mis à part la méthode et la durée de la vasectomie, l’expérience du chirurgien est essentielle pour assurer le succès. Elles sont souvent tributaires du nombre de renversements effectués en moyenne par année.

    Quelles sont les chances de concevoir après une vasovasostomie?

    Selon une statistique de l’American Society of Reproductive Medicine, les chances de concevoir après une vasovasostomie sont statistiquement favorables quand le renversement est fait moins de 3 ans après la vasectomie. Le taux de perméabilité est de 95 % et le taux de grossesses est de 75 %.

    Au-delà de 15 ans, le taux de perméabilité est de 70 %; le taux de grossesses, de 30 %. Cela est dû notamment au fait qu’avec le passage du temps, l’étroit tube enroulé de l’épididyme court un plus grand risque de subir une pression pouvant causer des dommages. L’augmentation de la pression est due principalement à l’afflux et à l’accumulation constante de fluides et de spermatozoïdes produits dans les testicules. Bien que cela puisse ne pas causer de dommages apparents, du tissu cicatriciel peut se former au site de rupture de l’épididyme et représenter un obstacle de plus sur le trajet des spermatozoïdes.

    Une autre statistique d’une étude dans le Journal de l’Association des urologues du Canada, CUAJ, en novembre 2007 (volume 1; 4, page 388-393), prédisant les facteurs de succès d’une vasovasostomie, a démontré clairement une baisse progressive des taux de perméabilité et des taux de grossesses directement en fonction de l’intervalle de l’obstruction après une vasectomie.

    L’âge de l’homme vasectomisé a-t-il une influence sur le taux de succès du renversement?

    L’âge de l’homme vasectomisé a généralement peu d’influence sur le taux de succès du renversement de la vasectomie. Cependant, l’obtention d’une grossesse après un renversement de vasectomie est influencée tout autant par l’âge et le potentiel de fertilité de la partenaire.

    Quelles sont les complications possibles après une vasovasostomie?

    • Faible risque d’infection nécessitant un antibiotique.
    • Œdème (enflure).
    • Ecchymose (scrotum bleuté).
    • Faible risque d’hématome (accumulation de sang dans le scrotum).
    • Douleur scrotale.
    • Pas d’influence sur la sexualité.
    • Faible risque de spermatocèle (kyste de l’épididyme).
    • Une obstruction secondaire (sténose) peut aussi se produire, causant une azoospermie.

    Combien de temps attendre pour espérer une grossesse après une vasovasostomie?

    Il faut en moyenne jusqu’à 12 mois après le renversement avant d’obtenir une grossesse. Les jeunes partenaires dans la vingtaine peuvent cependant avoir une grossesse en quelques mois. Cependant, cela peut prendre jusqu’à 2 ans dans certains cas pour rétablir la fertilité après l’intervention.

    Il faut se souvenir que de réussir à procréer après une vasovasostomie peut s’avérer plus difficile qu’avant la vasectomie, car une fibrose étendue s’est développée dans les canaux déférents ou dans l’épididyme. Une modification de la qualité des spermatozoïdes et des anticorps antispermatozoïdes peut aussi expliquer cette difficulté. La fertilité d’un homme avant une vasectomie et après une vasectomie n’est pas du tout la même.

    Comment améliorer la qualité du sperme après une vasovasostomie?

    De bonnes habitudes de vie :
    Les conséquences néfastes de l’excès de poids rapportées chez la femme sont également vraies pour l’homme. L’abus d’alcool, les insuffisances nutritionnelles et le tabagisme ont des effets néfastes sur la spermatogenèse. De toute évidence, faire un régime, arrêter de boire de l’alcool ou de fumer est beaucoup plus facile si le conjoint adopte les mêmes règles de vie.

    Éviter certains médicaments néfastes pour la qualité du sperme, tels que : antagonistes H1 (traitement de l’ulcère gastrique), antibiotiques (famille des macrolides et des nitrofuranes), antiépileptiques (valproate), antirétroviraux (Salazopyrine), kétoconazole (Nizoral antifongique) et colchicine.
    Éviter la plupart des suppléments de testostérone.

    Éviter l’abstinence : plusieurs études ont démontré que la fécondité du sperme diminue lorsque l’abstinence dépasse 3 jours.

    Éviter l’exposition continue et prolongée des testicules aux chaudes températures : lles testicules sont programmés pour fonctionner à 35 °C, et les soumettre à des températures excessives diminue la qualité du sperme. À considérer chez les cuisiniers, les boulangers, les métallurgistes, les routiers, etc.
    Une forte fièvre peut provoquer une baisse importante et prolongée (2-3 mois) de la production des spermatozoïdes.
    Dans la vie quotidienne, il faut éviter les bains chauds, les vêtements serrés et ne pas poser son ordinateur portable sur ses genoux pour travailler.

    Éviter les microtraumatismes au périnée et aux testicules (VTT, vélo de montagne, cheval, etc.).

    Prendre des suppléments vitaminiques : chez les hommes dont le sperme n’est pas normal, certains produits semblent augmenter les chances de reproduction. Les substances à effet antioxydant (vitamine C, vitamine E, zinc, sélénium) ont un effet favorable sur la qualité des spermatozoïdes. L’acide folique a aussi montré une action positive à ce sujet. Donc, prendre des suppléments vitaminiques contenant tous ces éléments paraît une bonne solution.
    Il est possible de prendre du Profortil, une multivitamine reconnue contenant 18 vitamines combinées afin d’améliorer la qualité du sperme. Il est fréquemment utilisé en clinique de fertilité. Cinq études européennes ont démontré ses bienfaits. Dans une étude contrôlée portant sur 205 patients, par exemple, le Profortil était supérieur au groupe témoin en améliorant tous les paramètres clés de la qualité du sperme — volume éjaculatoire, densité cellulaire, motilité et morphologie. Plus important encore, après trois mois de traitement par Profortil, 26% des couples ont eu une grossesse. On peut seulement se le procurer en ligne, principalement sur le site canadien conceptionplus.ca.

    Médicaments pour améliorer la qualité du sperme : le Clomid (ou son nom générique de citrate de clomifène) est le médicament le plus couramment utilisé pour le traitement de la fertilité chez la femme. Il stimule également la production de sperme chez les hommes qui ont une stérilité liée à la qualité et à la motilité de sperme ainsi qu’à un faible nombre de spermatozoïdes.

    Le Clomid bloque l’action de l’œstrogène sur l’hypophyse, causant une augmentation des taux hormonaux de FSH et de LH. Des niveaux plus élevés de FSH et de LH amplifieront la production de testostérone chez les hommes, qui peuvent améliorer des numérations des spermatozoïdes et la qualité du sperme.

    Le Clomid est sous forme d’un comprimé oral qui est pris quotidiennement à une dose initiale typique de 25 mg ou d’un demi-comprimé de 50 mg. Votre urologue surveillera régulièrement les niveaux d’hormones pour s’assurer qu’ils restent dans les valeurs de référence, une trop grande quantité de testostérone, par exemple, peut avoir un impact négatif sur le nombre de spermatozoïdes.

    Il peut s’écouler de trois à six mois avant que la production de sperme ne soit améliorée. Des analyses de sperme seront également nécessaires pendant cette période. Une fois que la production de sperme est normale, le traitement par Clomid peut être interrompu.

    Quelle est l’anesthésie pour un renversement de vasectomie?

    • En milieu hospitalier, la chirurgie est souvent faite sous anesthésie générale ou sous anesthésie rachidienne, puisque vous ne pouvez pas bouger pendant l’intervention.

    • La procédure dans les Cliniques Marois se fait sous anesthésie locale, avec un bloc spermatique bilatérale. Elle ressemble un peu à celle d’une vasectomie, mais elle est plus efficace. Elle est réalisée initialement par un injecteur qui envoie du liquide anesthésique sous haute pression à travers la peau. La sensation est celle d’un pincement, comme le coup d’une bande élastique. Ensuite, la petite piqûre de la peau et du tissu sous-cutané au site scrotal ne sera pas ressentie.

    • Pour une anesthésie plus efficace et une vasovasostomie plus confortable, un bloc spermatique droit et gauche est réalisé. C’est une infiltration du cordon spermatique qui élimine la douleur à l’intérieur du scrotum. Nous attendons une dizaine de minutes avant de commencer l’intervention pour une anesthésie optimale. Ce type d’anesthésie locale en clinique diminue de beaucoup les frais (qui seraient nettement plus élevés si l’anesthésie était générale) et rend cette chirurgie beaucoup plus accessible.

    Comment se déroule une vasovasostomie?

    • Le patient est couché sur le dos sur un matelas supplémentaire en gel pour un meilleur confort. Un écran protecteur est mis à la tête pour la stérilité et pour diminuer le stress de l’intervention. Des champs stériles sont mis en place sur le patient et sur le microscope.

    • Une incision est effectuée dans le scrotum, un côté à la fois. Le canal déférent est d’abord dégagé par une incision de la peau de moins de quelques millimètres comme une technique chinoise de vasectomie, pour exposer les deux bouts du canal déférent et les joindre adéquatement. Le tissu cicatriciel du canal déférent qui avait été ligaturé est réséqué afin d’obtenir une tranche nette. Durant l’opération, si le canal déférent est en assez bonne condition pour permettre un écoulement satisfaisant de spermatozoïdes, une vasovasostomie est réalisée.

    • Ensuite, on vérifie la reperméabilisation du côté de l’épididyme, en examinant au microscope le liquide qui sort au niveau de cette tranche.

    • À l’occasion, il arrive que le canal déférent soit trop cicatrisé pour permettre un écoulement adéquat des spermatozoïdes. Il faut alors procéder à une vasoépididymostomie.

    • Un renversement de vasovasostomie se déroule avec un microscope chirurgical sous haute résolution.

    • Les deux canaux déférents sont ensuite recousus au moyen de fils très fins, à peine visibles à l’œil nu. La technique de « Six Dots » est privilégiée par nos urologues (voir photo); por “ceux-ci procèdent à reconnecter les deux extrémités du canal déférent avec des sutures en trois plans. Ceci améliore grandement le taux de succès, en gardant le canal bien ouvert. La procédure peut prendre de 3 h à 3 h 30 au total, compte tenu de sa complexité.

    Les implications d’un renversement de vasectomie

    Cette chirurgie nécessite une visite de consultation préalable dont les frais ne sont pas inclus.

    Après la consultation, il sera possible d’avoir une date de chirurgie dans les quelques semaines suivantes.

    Les frais reliés à une vasovasostomie bilatérale couvrent l’utilisation de la salle de chirurgie mineure avec une ou deux infirmières. Il s’agit d’une microchirurgie avec sutures de petit calibre qui est réalisée à l’aide d’un volumineux microscope chirurgical de haute précision. Une anesthésie locale avec un bloc spermatique bilatérale est nécessaire. Un suivi téléphonique par une infirmière dans les jours qui suivent est inclus ainsi que les visites postopératoires dans les deux mois, s’il y a des complications. Un suivi téléphonique par une infirmière au sujet du spermogramme après trois et six mois est également inclus.

    Notre équipe est composée d’urologues expérimentés de haut volume qui réalisent de nombreuses vasovasostomies par année, soit plusieurs par semaine.

    Nous joindreRéservez votre place dès maintenant

    Préparation à un renversement de vasectomie

    • L’urologue évaluera d’abord si la vasovasostomie est la méthode la plus appropriée pour le patient. Lors de la première rencontre, il y aura un bon questionnaire sur l’état de santé de même qu’un examen physique.
    • Une évaluation des chances de succès de l’intervention est également importante.
    • Après tous ces éclaircissements, le patient signera un formulaire pour confirmer qu’il a bien compris l’intervention, ainsi que les risques qui peuvent en résulter.
    • Il faut cesser de prendre de l’Aspirine ou des anti-inflammatoires, cinq jours avant l’intervention et l’alcool le jour même. Il est également recommandé de raser la région autour du pénis et le scrotum, la veille de l’intervention.
    • Les personnes qui sont particulièrement nerveuses ou qui ont déjà fait un choc vagal, peuvent prendre un Gravol 50 mg une heure avant la chirurgie. De plus, du Penthrox sera également fortement suggéré afin de relaxer au maximum le patient car le moindre mouvement peut rendre l’intervention au microscope plus difficile. Aussi, le patient aura a prendre une heure avant l’intervention, quelques médicaments afin de prévenir la douleur et de le relaxer le plus possible avant la vasovasostomie.
    • Le patient doit être accompagné puisqu’il recevra une médication pré-opératoire composée d’un anxiolytique et d’un narcotique.
    • Il est aussi recommandé d’éviter de boire du café ou de prendre d’autres stimulants le matin de la vasovasostomie.

    Recommandations post-opératoire d’un renversement de Vasectomie

    • Après l’intervention chirurgicale, de la colle chirurgicale est appliquée par dessus les points internes et seulement des compresses dans les sous-vêtements seront nécessaires pour prévenir les petits saignements possibles dans les heures suivantes. De plus, pour assurer votre confort, nous vous recommandons de porter un support scrotal pendant 15 jours, que vous pouvez vous procurer en pharmacie.
    • Pas de pansement après l’intervention.
    • Vous devriez être raccompagné à la maison immédiatement après et vous ne devriez pas conduire votre voiture pendant 24 heures, jusqu’à ce que l’effet de l’anesthésie soit complètement disparu.
    • Prévoyez réduire vos activités durant les 2 à 3 premiers jours suivant votre chirurgie. Évitez les gros efforts physiques, de lever des poids ou de faire de l’exercice pendant 1 semaine. Tout effort pourrait causer un saignement ou une enflure du scrotum.
    • L’application de glace locale (15 minutes aux 2-3 heures dans une serviette mouillée) après l’opération diminuera la douleur et l’enflure. La douleur est habituellement contrôlée par des Tylenol (2 comprimés de 500 mg aux 4 heures pendant les 24 premières heures. Vous pourriez avoir besoin d’une prescription d’analgésique au besoin pour quelques jours après la chirurgie.
    • Vous pouvez prendre une douche après 24 heures et un bain après 1 semaine.
    • Les sutures disparaitront après 2 semaines.
    • Un renversement de vasectomie ne devrait pas affecter votre fonction sexuelle et vous ne remarquerez aucun changement dans l’aspect de votre sperme.
    • Les activités sexuelles peuvent être reprises après 2 à 4 semaines, tout dépendant de la guérison et condition.
    • Un spermogramme sera demandé environ 2-3 mois après la chirurgie et celui-ci est crucial afin de déterminer la qualité de l’éjaculat. Si celui-ci n’est pas concluant, un 2e pourrait être demandé.

    Nous joindrePour en savoir plus sur les traitements disponibles

    Vous souhaitez prendre rendez-vous ou vous avez des questions? Écrivez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais!

      Joindre un fichier