Homme
Diagnostics

Vessie hyperactive chez l’homme

La vessie hyperactive se caractérise par une capacité limitée de contrôler ses envies d’uriner. Les besoins d’uriner sont intenses et imminents, sans forcément que la vessie ait atteint sa pleine capacité. La fréquence urinaire est accrue le jour ou la nuit et il peut y avoir des fuites associées.

Cette condition s’amplifie avec l’âge et est souvent associée à une hypertrophie bénigne de la prostate.

Quelles sont les maladies qui peuvent donner des symptômes de la vessie hyperactive chez l’homme?

  • Le diabète, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson.
  • Une intervention pelvienne chirurgicale récente (ex: une chirurgie intestinale basse ou une intervention sur la vessie ou les organes reproducteurs)
  • Des lésions de la moelle épinière, un accident vasculaire cérébral (AVC), la maladie d'Alzheimer.
  • Des infections des voies urinaires
  • Une hypertrophie bénigne de la prostate.
  • Des calculs vésicaux.
  • Une tumeur ou une inflammation de la vessie.
  • Syndrome de douleur pelvienne chronique ou prostatite
  • La polyurie nocturne.

Quels sont les symptômes d’une vessie hyperactive chez l’homme ?

  • Des envies d'uriner fréquentes (pollakiurie)
  • Des besoins urgents de se rendre aux toilettes régulièrement, avec l'appréhension de devoir uriner à des moments inopportuns (mictions impérieuses)
  • Des fuites urinaires lorsque la personne n'a pas la possibilité de se rendre aux toilettes à temps (Incontinence d’urgence)

Quels sont les facteurs de risques d’une vessie hyperactive chez l’homme?

  • Consommation accrue de boissons contenant de la caféine
  • Infection urinaire
  • Troubles du système nerveux
  • Problèmes du plancher pelvien (ex : hypertonicité)
  • Douleur au plancher pelvien

Comment peut-on prévenir une vessie hyperactive chez l’homme?

  • Tenter de maintenir une bonne retenue progressive en évitant d’aller inutilement aux toilettes.
  • Ne pas limiter son hydratation, mais boire autrement.
  • Éviter certaines boissons irritantes pour la vessie, telles que : l'alcool, les boissons contenant de la caféine, les boissons gazeuses, les jus de fruits acides.
  • Éviter certains aliments : les agrumes, les aliments épicés, le vinaigre, le chocolat.
  • Ne pas boire après le souper ou trois heures avant le coucher.
  • Vider systématiquement la vessie avant de se coucher.
  • Maintenir un plancher pelvien fonctionnel afin de maintenir un soutien musculaire adéquat.
  • Traiter de l’hypertrophie bénigne de la prostate symptomatique.

Comment confirmer un diagnostic d’une vessie hyperactive chez l’homme ?

S’il y a manifestation de signes et symptômes d’une vessie hyperactive et qu'ils deviennent incommodants, Dr Marois demandera des analyses ou des examens afin de poser le diagnostic.
Ceux-ci peuvent comporter les éléments suivants :
  • Antécédents médicaux et un examen physique
  • Un toucher rectal
  • Questionnaire afin d’évaluer la gravité des troubles de la vessie et de l’HPB et comment ils affectent la qualité de vie
  • Analyse des urines
  • Journal des mictions sur plusieurs périodes de 24 heures
  • Analyses sanguines (ex : APS et créatinine)
  • Échographie des reins ou de la vessie
  • Échographie vésicale post-mictionnelle visant à déterminer la quantité d’urine qui reste dans la vessie après la miction
  • Cystoscopie
  • Bilan urodynamique

Quels sont les traitements non-médicamenteux pour une vessie hyperactive chez l’homme?

Pour que les traitements contre la vessie hyperactive soient efficaces, il faut y être fidèle au traitement.
  • Divers changement d’habitude de vie: éviter la caféine et l’alcool.
  • Rééducation vésicale supervisée.
  • Des exercices variés en rééducation périnéale, permettant de limiter les envies d'uriner.
  • Une stimulation du nerf tibial, situé au niveau de la cheville et jouant un rôle important dans la gestion de la vessie.

Quels sont les traitements médicamenteux pour une vessie hyperactive chez l’homme?

  • Chez l’homme âgé souffrant d’une HBP, un traitement qui traite les symptômes de vidange peut contribuer aux symptômes d’une vessie hyperactive.
  • Des médicaments spécifiques afin de réduire le nombre d'envies et de limiter les fuites.
  • On pense que les anticholinergiques agissent en bloquant la stimulation du détrusor, qui provoque les contractions involontaires. Les anticholinergiques disponibles au Canada sont la Darifénacine, la Fésotérodine, le Flavoxate, l'Oxybutynine, la Solifénacine, la Toltérodine et le Trospium. La plupart de ces médicaments sont disponibles sous forme de comprimés et certains ne sont à prendre qu'une seule fois par jour. L'Oxybutynine est aussi disponible sous forme de timbres transdermiques ou de gel.
  • Les effets secondaires plus fréquents sont la sècheresse de la bouche et la constipation.
  • Le Mirabégron est un nouveau type de médicament contre la vessie hyperactive qui ne donne pas de constipation ou de sècheresse buccale.

Quels sont les traitements chirurgicaux pour une vessie hyperactive chez l’homme?

Les injections intra-vésicales de Botox sont proposées lorsque les médicaments oraux sont mal supportés ou insuffisamment efficaces pour contrôler les symptômes d’une vessie hyperactive incommodante. Ce traitement est le moins invasif et très bien toléré.
Il existe également une chirurgie d’agrandissement vésicale, qui est peu pratiquée compte-tenu des risques de complications (entéro-cystoplastie d’agrandissement).
Une dérivation urinaire avec un conduit iléal est également possible, mais rarement réalisée pour cette condition.


Traitements offerts aux hommes aux Cliniques Marois

Examens rapides aux Cliniques Marois

Vous souhaitez prendre rendez-vous ou vous avez des questions? Écrivez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais!

Dr. Marois is a urologist who is not a member of the Régie d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ). As such, the clinic can not claim the RAMQ for the payment of his services. If you consult Dr Marois, you must pay for the services rendered.

Cancellation of appointment:

To ensure the smooth running of the clinic and a minimum of courtesy towards other patients and our staff, we ask you to notify us 48 hours in advance for the cancellation of a consultation, 5 working days in advance for a surgery at the office and 21 working days in advance for a major surgery. If these deadlines are not respected, a cancellation fee of 50% of the service will be charged.

Change of appointment:

We understand that events occur, so we ask you to provide us with at least a 24-hour notice for any change in their appointment; we will be happy to accommodate you, the best we can. However, if you fail to inform us within this timeframe or do not show up, we will charge a $ 100 fee.

Thank you for your understanding.

Attach a file