Homme
Hôpital privé avec bloc opératoire
Diagnostics

Prostatite

Qu’est-ce qu’une prostatite ?

La prostate est une glande sexuelle masculine située à la base de la vessie, au carrefour des voies urinaires et génitales, qui intervient dans la reproduction.

La « prostatite » peut se manifester de différentes façons et présenter divers portraits cliniques: soit une symptomatologie infectieuse ou inflammatoire de la glande (prostatite bactérienne aiguë et chronique), soit un syndrome de douleur pelvienne chronique qui, paradoxalement, n’implique pas nécessairement la glande ou une condition asymptomatique. La classification du National Institutes of Health des syndromes de prostatite est la suivante:

Catégorie I : Prostatite bactérienne aiguë (PBA) associée à de graves symptômes de prostatite, une infection généralisée et une IVU (infection des voies urinaires) bactérienne aiguë.
Catégorie II : Prostatite bactérienne chronique (PBC) causée par une infection bactérienne chronique de la prostate avec ou sans symptôme de prostatite et habituellement accompagnée d’IVU récurrentes causées par la même souche bactérienne.

Catégorie III : Prostatite chronique/syndrome de douleur pelvienne chronique (PC/SDPC) caractérisé par des douleurs pelviennes chroniques et potentiellement des symptômes mictionnels en l’absence d’IVU.

Catégorie IV : Prostatite inflammatoire asymptomatique où une inflammation de la prostate est présente sans symptôme touchant les voies génito-urinaires.

Au cours de leur vie, beaucoup d’hommes auront une forme de prostatite. C’est une condition qui peut affecter les hommes de tous âges, mais plus particulièrement les hommes entre 30 et 50 ans, durant leurs années productives. La prostatite n’est pas une forme de cancer de la prostate et n’augmente pas le risque de développer un cancer de la prostate.

Quels sont les symptômes d’une prostatite chronique (Catégorie 2) ?
La prostatite peut causer un grand éventail de symptômes très variables et parfois vagues, d’un homme à l’autre. Les signes et symptômes les plus communs sont :
  • Douleur pelvienne ou suspubienne
  • Douleur au périnée
  • Des douleurs dans le bas du dos
  • Des douleurs dans la région pelvienne à la miction
  • Des mictions fréquentes (jour et nuit)
  • Des mictions urgentes
  • Une incapacité de vider la vessie au complet
  • Sensation de brûlure ou de douleur lors de la miction
  • Débit urinaire diminué
  • Des douleurs à l’éjaculation

Quels sont les symptômes d'un syndrome de la douleur chronique pelvienne (Catégorie 3)?
C’est le type de prostatite le plus commun. Cette condition se manifeste principalement par une douleur pelvienne. Les causes du syndrome de la douleur chronique pelvienne ne sont pas bien comprises, mais elle n’est pas causée par une infection bactérienne. Ce type de prostatite peut persister dans le temps. Elle survient généralement chez les hommes plus jeunes. Certaines études démontrent un lien entre des hauts niveaux de stress et l’apparition ou l’amplification des symptômes de ce type de prostatite. De plus, les structures neuromusculaires de la région urogénitale semblent être souvent affectés (ex: hypertonicité).
Comment faire le diagnostic ?
Les tests varient selon le type de prostatite, mais peuvent inclure ceux-ci :
  • Le toucher rectal, afin de vérifier la sensibilité et la taille de la prostate
  • L’examen du plancher pelvien
  • L’examen de l’abdomen
  • Un test d’urine et la culture des bactéries de l’urine
  • Un test sanguin et un test de l’antigène prostatique spécifique
  • Un test d’imagerie à l’aide d’une échographie
  • Cystoscopie dans les cas réfractaires au traitement médical

Quels sont les traitements proposés ?
Les traitements seront proposés en fonction du type de prostatite diagnostiqué et peuvent varier d’un homme à l’autre.

Traitements médicaux:
  • Antibiotiques : pour traiter l’infection bactérienne.
  • Antidouleurs.
  • Antagonistes alpha-adrénergiques : permets de relaxer les muscles autour de la prostate afin de réduire la pression sur l’urètre et diminuer les symptômes affectant le débit urinaire.
  • Inhibiteur de la 5-alpha réductase : permet de bloquer la transformation de la testostérone dans la prostate ce qui diminue son volume.
  • Médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens.

Changements au mode de vie qui peuvent vous aider:
  • Boire beaucoup d’eau
  • Évitez l’alcool, les boissons gazeuses et les boissons contenant de la caféine tels que le thé et le café, qui peuvent irriter votre vessie et aggraver les symptômes
  • Adopter une saine alimentation
  • Mieux gérer le stress
  • Prendre une position assise confortable si vous devez rester assis pour une longue période
  • Etre actif pour réduire la douleur
  • Évitez le vélo ou toute autre activité qui génère de la pression au niveau du périnée qui accentue les symptômes
  • Effectuer des exercices pour normaliser l'activité des muscles du plancher pelvien; ceux-ci doivent être supervisés en rééducation périnéale.

Traitements pour soulager les symptômes:

Il n’y a pas de solides évidences scientifiques quant à l’efficacité de ces pratiques pour soulager la prostatite, mais plusieurs hommes ont vu leur condition s’améliorer.
  • Massage de la prostate et mobilisations tissulaires en rééducation périnéale
  • Antidépresseurs
  • Traitements pour les problèmes sexuels (Viagra et Cialis)

Thérapies complémentaires et techniques de relaxation:
  • Acupuncture
  • Massothérapie
  • Réflexologie
  • Aromathérapie
  • Hypnothérapie

Techniques de relaxation :
  • Méditation
  • Yoga
  • Respirations profondes
  • Bains chauds

Traitement possible aux Cliniques Marois

Dépistage rapide aux Cliniques Marois

  • Questionnaires variés
  • Examen physique de la prostate et du plancher pelvien
  • Analyse sanguines et APS (pour évaluer inflammation ou infection)

Demande de rendez-vous

Dr Marois est un urologue non participant au régime d'assurance maladie. À ce titre, il ne peut pas réclamer le paiement de la RAMQ pour ses honoraires. Si vous avez recours à ses services professionnels, vous devez donc payer directement le coût des services rendus.

Politique d'annulation et de changement de rendez-vous

Pour assurer le bon fonctionnement de la clinique et garantir un minimum de courtoisie vis-à-vis les autres patients et le personnel, nous vous demandons de nous aviser 48 heures à l'avance pour les changements de rendez-vous, 5 jours ouvrables pour les changements de chirurgies mineures au bureau et 21 jours ouvrables pour les changements de chirurgies majeurs. Si ces délais ne sont pas respectés, des frais d'annulation de 50% du service vous seront facturés.

Merci de votre compréhension

Joindre un fichier