Dr Carlos Marois Urologue Privé Dr Carlos Marois Urologue Privé
Traitements et chirurgies

Chirurgie: résection transurétrale de la prostate (RTUP)

Description de la démarche

Une RTUP a pour but d’éliminer ou de réduire une obstruction au centre de la prostate qui empêche l’urine de s’écouler et la vessie de se vider complètement. Un petit appareil est introduit par le pénis pour réséquer l’intérieur de la prostate; aucune incision de la peau n’est donc nécessaire. Il s’agit de l’intervention chirurgicale la plus courante pour l’hypertrophie bénigne de la prostate (HBP). Trois approches sont offertes aux Cliniques Marois: vaporisation de la prostate par laser, énucléation de la prostate par laser Thullium et résection bipolaire.

Prendre note qu’une première rencontre d’évaluation est nécessaire à l’une de nos cliniques et que cette chirurgie est réalisée dans le seul hôpital privé accrédité au Québec, soit au Centre Métropolitain de Chirurgie. Une hospitalisation d’un jour postopératoire est prévue et financement est possible.

Aucune préparation requise.

                 

Veillez noter que les chirurgies sont réalisées dans le seul hôpital privé accrédité au Québec, soit au Centre Métropolitain de Chirurgie. Une hospitalisation d'un jour postopératoire est prévue.

Quand avoir recours à une résection transurétrale de la prostate (RTUP)?

On peut avoir recours à la chirurgie pour le traitement de l’HBP dans les cas où les symptômes sont graves ou si l’homme est dans l’incapacité totale d’uriner, ou encore lorsque le traitement médicamenteux n’a pas été efficace.

Comment se déroule une résection transurétrale de la prostate (RTUP) ?

  • Elle est pratiquée surtout sous anesthésie rachidienne.
  • Un tube spécial muni d’une lumière et d’une caméra (résectoscope) est introduit dans l’urètre jusque dans la prostate.
  • Dr Marois observe l’intérieur de l’urètre, de la prostate et de la vessie.
  • L’excès de tissu de la prostate est retiré ou vaporisé dans la région qui entoure l’urètre. Il s’agit essentiellement d’agrandir l’orifice comme un trou de beigne.
  • Un cathéter est mis en place dans la vessie pour permettre à l’urine de s’écouler.
  • Le cathéter est retiré dès qu’il n’y a plus de sang dans l’urine (habituellement après 24 a 48 heures).
  • Une irrigation vésicale est souvent nécessaire selon l'importance du saignement dans l'urine suite à l’opération.
  • S'il y a peu de saignement et que l'état médical le permet, le patient peut quitter avec sa sonde en fin de journée. Autrement, une nuit d'hospitalisation est souvent nécessaire.

Quels sont les risques et complications d’une RTUP ?

Les risques et complications peuvent comprendre :
  • saignement
  • infection
  • Inconfort sur la sonde
  • éjaculation rétrograde
  • dysfonction érectile (rare)
  • incontinence (rare)
Certains hommes devront possiblement subir une deuxième intervention (10 % des hommes après 10 ans).

Quels sont les types de RTUP ?

RTUP standard monopolaire :
  • Elle consiste à réséquer le tissu au moyen d’un courant électrique.
  • La durée de l'intervention est limitée à moins de 45 minutes, selon l'absorption du liquide (glycine).
  • Cette technologie est limitée aux prostates de moins de 80 g afin de limiter les saignements.
  • Elle comporte plus de risques d’hémorragies.
  • Il s’agit de la RTUP la plus couramment effectuée.


RTUP bipolaire par PlasmaLoop :
  • Elle est réalisée par Dr Marois au Centre métropolitain de Chirurgie.
  • Elle consiste à réséquer le tissu au moyen d’un courant électrique bipolaire.
  • La durée de l'intervention n'est pas limitée par l'absorption de liquide puisque la chirurgie se déroule dans l'eau saline.
  • Cette technologie est moins limitée au niveau du volume de la prostate et elle est surtout utilisée avec le PlasmaButton dans le cas de prostates plus volumineuses.
  • Elle comporte moins de risques d’hémorragies.
  • Il s’agit d’une option plus abordable que la chirurgie au laser.


RTUP vaporisation bipolaire au PlasmaButton :
  • Elle est réalisée par Dr Marois au Centre Métropolitain de Chirurgie.
  • Elle consiste à vaporiser le tissu au moyen d’un courant électrique bipolaire.
  • La durée de l'intervention n'est pas limitée par l'absorption de liquide puisque la chirurgie se déroule dans l'eau saline.
  • Cette technologie n'est pas limitée au volume de la prostate et peut être utilisée avec le PlasmaLoop dans le cas de prostates plus volumineuses.
  • La durée de l'intervention est plus courte que pour la chirurgie au laser.
  • Elle comporte moins de risques d’hémorragies.
  • Il s’agit d’une option plus abordable que la chirurgie au laser.


Résection au laser à holmium :
  • On peut avoir recours à un laser à holmium pour couper (énucléer) ou vaporiser la prostate.
  • Surtout utile pour les prostates volumineuses de plus de 80 g.
  • La durée de l'intervention est plus longue que pour la chirurgie au laser.
  • Elle comporte peu de risques d’hémorragie.
  • La technologie nécessaire est coûteuse et moins accessible.


Vaporisation photosélective de la prostate (VPP) GreenLight :
  • On a recours à un puissant laser vert pour vaporiser la prostate.
  • On dit que la vaporisation est photosélective parce que le tissu rouge de la prostate absorbe de façon sélective la lumière verte du laser.
  • Elle comporte peu de risques d’hémorragie.
  • L'intervention est d’une durée assez longue.
  • La technologie nécessaire est coûteuse.

À quoi faut-il s'attendre lors des premières 24 heures après la RTUP?

Vous pouvez demeurer une nuit au Centre Métropolitain de Chirurgies où le personnel infirmier veillera sur vous.

Par le biais de votre sonde urinaire, l’intérieur de votre vessie sera nettoyé périodiquement avec une solution aqueuse pour rincer les traces de sang (normales après ce type de chirurgie).

La présence de la sonde peut occasionner de l’inconfort ou même des spasmes au niveau de la vessie ; si tel est le cas, des médicaments pourront vous soulager. Vous aurez un sac à cuisse de jour et un sac de drainage pour la nuit.

Vous retournerez donc chez vous le lendemain et vous devrez être accompagné.

La sonde sera retirée le lendemain ; pour se faire, vous aurez la possibilité d’aller à un CLSC près de chez vous ou aux Cliniques Marois.

Lorsque la sonde urinaire sera retirée et que vous commencerez à uriner naturellement, il se peut que vous ressentiez des envies pressantes ou même un peu de douleur lors du passage de l’urine dans l’urètre ; ceci a tendance à disparaître lorsque l’inflammation se résout et que les muscles se renforcent.

À quoi faut-il s'attendre lors des premières semaines après la RTUP?

Dans les 6-8 semaines suivant votre chirurgie, vous devriez remarquer une amélioration considérable au niveau du jet urinaire ; un meilleur débit !

La capacité d’avoir une érection ne devrait pas changer après cette intervention, mais il se peut que le volume du sperme diminue dû à un reflux dans la vessie au moment de l’orgasme (éjaculation rétrograde). Cela ne devrait toutefois pas affecter votre plaisir ou celui de votre partenaire.

Dans de rares cas, il peut y avoir un risque de sténose (rétrécissement de l’urètre ou du col vésical) qui peut nécessiter d’autres traitements. Il peut également avoir un risque de rétention urinaire persistante dû à un mauvais fonctionnement de la vessie (vous devrez alors effectuer temporairement des auto-cathétérismes).

Un rendez-vous de contrôle est prévu six semaines après l'intervention.

Que faut-il faire ou ne pas faire après une RTUP?

La première journée, restez au repos complet.

Le lendemain de la chirurgie et pour la première semaine, vous pouvez marcher, mais allez-y progressivement en alternant les périodes d’activité de 15-30 minutes avec des périodes de repos.

Évitez de soulever des objets lourds (plus de 10kg) pour six semaines.

Évitez des exercices ou activités physiques intenses pour six semaines.

Éviter d’avoir des relations sexuelles pour six semaines.

Éviter d’être constipé (vous aurez de la médication).

Buvez beaucoup d’eau afin de permettre aux petits caillots de bien s’évacuer de la vessie et d’avoir une urine claire; environ 8 onces aux 2 heures durant la journée et cessez 2-3 heures avant le coucher.

Que faut-il surveiller après une RTUP ?

La présence d’écoulement purulent au niveau du pénis.

La présence de fièvre, c’est-à-dire lorsque la température buccale est au-dessus de 38 °C et persiste plus de 48 heures.

L’incapacité d’uriner normalement.

La couleur de votre urine ; si votre urine devient de plus en plus rouge, augmentez votre consommation eau. Si aucune amélioration et/ou apparition de gros caillots sanguins, contactez-nous.


Vous souhaitez prendre rendez-vous ou vous avez des questions? Écrivez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais!

Dr Marois est un urologue non participant au régime d'assurance maladie. À ce titre, il ne peut pas réclamer le paiement de la RAMQ pour ses honoraires. Si vous avez recours à ses services professionnels, vous devez donc payer directement le coût des services rendus.

Politique d'annulation et de changement de rendez-vous

Pour assurer le bon fonctionnement de la clinique et garantir un minimum de courtoisie vis-à-vis les autres patients et le personnel, nous vous demandons de nous aviser 48 heures à l'avance pour les changements de rendez-vous, 5 jours ouvrables pour les changements de chirurgies mineures au bureau et 21 jours ouvrables pour les changements de chirurgies majeurs. Si ces délais ne sont pas respectés, des frais d'annulation de 50% du service vous seront facturés.

Merci de votre compréhension

Joindre un fichier