Homme
Diagnostics

Courbure du pénis: maladie de La Peyronie

Le pénis est constitué de deux corps caverneux et d’un corps spongieux entourant l’urètre (canal dans lequel s’écoule l’urine) et il se termine par le gland. Les corps caverneux sont recouverts d’une membrane épaisse et élastique que l’on appelle albuginée. Lors de l’érection, elle permet un allongement et une augmentation du volume pour créer une érection. La maladie de La Peyronie est une fibrose localisée et segmentaire de l’albuginée des corps caverneux, qui occasionne une courbure du pénis lors de l’érection.

Quelle est la cause de la maladie de Lapeyronie?
Aucune cause n'a été spécifiquement identifiée; toutefois, les hypothèses sont nombreuses. Parmi celles-ci:

Il est question d'un traumatisme dans 37 % des cas qui se produit lors d’une activité sexuelle, où le pénis en érection se plie d’une façon accidentelle. Ce type de traumatisme est généralement douloureux. Le summum du traumatisme pénien est la fracture du pénis; celui-ci devient alors ecchymotique et même parfois coloré comme une aubergine.

Les traumatismes externes sur le pénis sont également possibles.

Les causes peuvent être auto-immunes, tel son lien avec la maladie de Dupuytren.

Les causes peuvent être vasculaires ou ischémiques par manque de vascularisation au pénis.

Les causes sont parfois post-opératoires des chirurgies pelviennes.
Comment se présente la maladie?
Une courbure légère à sévère du pénis, qui peut avoir différentes orientations; elle peut être vers le haut (dorsale) ou vers le bas (ventrale). Elle peut être également latérale droite ou gauche. La courbure la plus fréquente est dorsale.

Une courbure peut être également dans les 2 sens, tel que par exemple, dorsale et fléchie vers la droite.

Une douleur en érection est aussi fréquente dans les premiers mois de la maladie.

Une masse est souvent palpable au repos à l’intérieur du pénis; elle correspond à une plaque caverneuse. Elle est parfois petite, moins d’un demi centimètre, mais peut atteindre 2 cm.

Le site de courbure et de la plaque caverneuse peuvent être également variables; soit distal près du gland ou proximal près de la base pénienne. Elle est le plus souvent au tier moyen.

Une autre conséquence clinique d’une maladie de Lapeyronie est parfois le perte de la longueur en érection par la rigidité de la plaque et la perte de souplesse.

Il y a plus rarement la possibilité d’une déformation interne au site de la plaque (en anglais hourglass).
Quelles sont les prédispositions médicales?
Une association d'environ 10 % est liée à la maladie de Dupuytren. Sinon, le diabète, le tabac, la prise de bêtabloquants, la maladie de Paget ou encore la polyarthrite rhumatoïde, sont des maladies qui peuvent contribuer au développement de la maladie de La Peyronie.
Quelle est l'incidence?
L’incidence de la maladie de La Peyronie est de 7 %. L'âge moyen d'apparition de la maladie est de 53 ans et elle est exceptionnelle avant 40 ans.
Quelle est l'évolution de la maladie?
L'évolution de la courbure du pénis est variable. La courbure peut aussi bien disparaître spontanément qu'évoluer en une déformation sévère. Il est donc difficile de déterminer quelle sera l'évolution de la courbure au début de la maladie.

Généralement, la maladie de La Peyronie évolue en 2 phases :

Phase initiale La phase initiale inflammatoire est marquée par une douleur et/ou un nodule ainsi que d'une déformation de la verge en érection. La douleur peut être ressentie spontanément ou uniquement lors d'une érection. Dans la majorité des cas, la douleur semble disparaître dans les 12 à 18 mois.

Phase secondaire La phase secondaire est caractérisée par une courbure stable. Souvent, le patient ne ressent plus aucune douleur à ce stade.
Comment établit-on le diagnostic?
Un examen physique et une historique médicale du patient permettent d'abord d'établir un diagnostic.

Aussi, il est souvent utile de prendre des photos du pénis en érection pour avoir une meilleure idée de la courbure et de l’angle. L'angle peut même être calculé grossièrement à partir de ces photos, qui peuvent être mises au dossier médical électronique et confidentiel. Elles peuvent être également servir au suivi et à l’evolution de la maladie.

Une érection peut être induite artificiellement en clinique, afin de mieux quantifier le degré de courbure.

Une échographie pénienne Doppler avec injection intra-caverneuse peut être effectuée, selon la sévérité de la courbure.
Quels sont les traitements médicaux?
Phase initiale

- Traitement non chirurgical d'ondes de chocs, aide à la résorption de la douleur.
-La collagénase (injection médicamenteuse), accessible au Canada depuis 2018. Dans le cadre d'études, on lui attribue une amélioration de la courbure, de la taille de la plaque et de la dysfonction érectile. Ce traitement est plutôt coûteux. Il nécessitera plusieurs traitements soit environ quatre séances.
-L'infiltration de plasma riche en plaquette avec acide hyaluronique est un nouveau traitement à présent accepté par santé Canada. Il s'agit de prendre un prélèvement sanguin. Celui-ci est centrifugé afin d'obtenir le plasma en surface. Le plasma du patient est récolté et réinjecté au site de la plaque.

Phase secondaire
-Traitement chirurgical de redressement par plicature, a comme but de corriger la courbure du pénis.
Existe-t-il un traitement physique?
La lithotripsie extracorporelle par ondes de choc semble démontrer une résolution plus rapide de la douleur dans la phase initiale. Ce traitement est offert en cabinet privé aux cliniques du Dr Carlos Marois. Le traitement de la plaque consiste en un rendez-vous de 30 minutes par semaine, pendant 4 semaines.


Quels sont les traitements possibles pour la maladie de La Peyronie?

Vous souhaitez prendre rendez-vous ou vous avez des questions? Écrivez-nous et nous vous répondrons dans les plus brefs délais!

Dr. Marois is a urologist who is not a member of the Régie d’Assurance Maladie du Québec (RAMQ). As such, the clinic can not claim the RAMQ for the payment of his services. If you consult Dr Marois, you must pay for the services rendered.

Cancellation of appointment:

To ensure the smooth running of the clinic and a minimum of courtesy towards other patients and our staff, we ask you to notify us 48 hours in advance for the cancellation of a consultation, 5 working days in advance for a surgery at the office and 21 working days in advance for a major surgery. If these deadlines are not respected, a cancellation fee of 50% of the service will be charged.

Change of appointment:

We understand that events occur, so we ask you to provide us with at least a 24-hour notice for any change in their appointment; we will be happy to accommodate you, the best we can. However, if you fail to inform us within this timeframe or do not show up, we will charge a $ 100 fee.

Thank you for your understanding.

Attach a file