Hôpital privé avec bloc opératoire
À partir de
1365$
Traitements et chirurgies

Injection intime de plasma riche en plaquette (PRP) pour douleur vésicale ou urétrale chronique

Nous utilisons un nouveau traitement pour une douleur vésicale ou urétrale chronique

L’injection intime de plasma riche en plaquettes pour les pour douleur vésicale ou urétrale chronique est une injection simple et peu douloureuse, qui a pour but d’augmenter la circulation sanguine et la régénération des régions clitoridiennes, périurétrale et vaginale antérieure.

Qui sont les candidates pour une infiltration intime de PRP pour une douleur vésicale ou urétrale chronique ?
  • Les femmes qui désirent améliorer une douleur chronique urétrale ou vésicale chronique qui ont eu peu d’amélioration aux traitements.
  • Les femmes qui présentent une dyspareunie (pénétration douloureuse).
  • Les femmes ayant un lichen scléro-atrophique vulvaire persistant.
Comment fonctionne le plasma riche en plaquettes (PRP) ?
Le plasma riche en plaquettes est une avancée majeure dans la médecine régénérative.

Il s’agit d’un traitement innovateur, prometteur et expérimental. Effectivement, il y a peu de recherches et d’études publiées. Cependant, le PRP est utilisé dans différentes sphères de la médecine telle que la médecine sportive pour prendre en charge certaines blessures. Il est de plus en plus utilisé en chirurgie pour certaines interventions pour accélérer le temps de cicatrisation. Dans le domaine de la médecine esthétique, le PRP est un atout significatif dans la prise en charge dans les anciennes vergetures en stimulant la production de collagène par les fibroblastes. L’injection de PRP dans le cuir chevelu, améliore l’ancrage des greffons et stimule certains follicules pileux dans le traitement de l’alopécie. Il est utilisé dans le visage en guis de cure de rajeunissement. Le PRP est aussi utilisé aussi pour les soins esthétiques des seins.

Son principe est relativement simple. Il consiste à effectuer une prise de sang dans le bras. Ensuite, la fiole est centrifugée par un dispositif approuvé par Santé Canada pour isoler le PRP du sang total pour un usage autologue. Le sang est séparé en 2 phases. Les globules rouges dans le bas et le sérum dans le haut. Le sérum est la phase qui est d’intérêt; il est rempli de plaquettes qui ont libéré des facteurs de croissance sous l’effet de la centrifugation. Il stimule donc le corps à guérir, réparer ou repousser divers tissus en utilisant des plaquettes, des facteurs de croissance et d'autres marqueurs chimiques à haute concentration. Il s’agit vraisemblablement d’une thérapie par injection régénératrice. Ce produit a une capacité puissante pour régénérer les tissus. La couleur du plasma peut varier d’un jaune foncé à jaune clair selon le contenu lipidique.
Comment fonctionne le plasma riche en plaquettes (PRP) pour le traitement des problèmes de douleur chronique urétrale et vésicale ?
Un des facteurs de croissance (parmi plus de 20 connus) trouvés dans le PRP comprend le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF)

L’injection PRP dans les corps caverneux clitoridiens, dans la région péri-urétrale et dans la paroi vaginale antérieure semble stimuler la régénération des vaisseaux sanguins, des nerfs et des tissus. Ils deviennent plus sains et fonctionnels dans les zones de réponse sexuelle et de continence urinaire.

Les tissus deviennent alors plus souples, plus sensibles et plus élastiques et deviennent plus lubrifiés lorsqu'ils sont stimulés.

Le PRP permet alors un certain rajeunissement des tissus, améliore la sensation et renforçait la réponse orgasmique. Les autres avantages signalés comprennent l'amélioration des rapports sexuels (au niveau de la douleur) et des symptômes urinaires, y compris une diminution ou une résolution d’une incontinence urinaire à l’effort chez certaines patientes.
Quels sont les risques et complications possibles après une infiltration intime de PRP ?
Le traitement PRP intime n'a aucune interaction sur la médication ou sur la santé cardio-vasculaire. Il n’y a pas de contre-indication absolue. Par exemple, la prise d’anticoagulants n’empêche pas d’obtenir le traitement; le risque d’ecchymoses cutanées sera simplement plus fréquent.

Les réactions cutanées temporaires au site d’infiltration sont possibles. À voir : rougeurs, léger inconfort, oedème ou enflure ou ecchymoses.
Combien de temps dure l’efficacité du PRP sur l’amélioration de la douleur vésicale ou urétrale ?
La plupart des femmes remarquent une réponse plus progressive sur plusieurs semaines, qui peut durer de plusieurs mois à plusieurs années, avant d'être répétés Les résultats sont relativement durables, entre 12 et 18 mois.

Une nouvelle infiltration peut être répétée au besoin.

Demande de rendez-vous

Joindre un fichier